Les valeurs de l'Afrique

ADAMA SAMASSEKOU

Ancien ministre Malien de l’Éducation. Président de la Conférence mondiale des Humanités

 09/03/2017

Linguiste et homme politique malien, Adama Samassekou fut Président du Conseil international de la philosophie et des sciences humaines et du réseau international pour la diversité linguistique Maaya. Ancien Ministre de l’Éducation du Mali et porte-parole du gouvernement. Ancien secrétaire exécutif de l’Académie africaine des langues (Acalan).

Il préside aujourd’hui la 1ère Conférence mondiale des Humanités (World Humanities Conference) qui aura lieu du  6 au 12 août 2017 à Liège.

Les sociétés africaines ont toujours mis « l’être » au cœur de leur développement. En effet, certaines sociétés non européennes se caractérisent par une cosmovision qui considère « l’être » – ce que nous sommes plutôt que ce que nous possédons – comme la clé du processus par lequel nous entrons en relation avec le monde.

Cette vision se manifeste par la recherche d’interactions harmonieuses et non conflictuelles et tend à cultiver un consensus avec les autres et avec l’environnement au sens large du terme.

De ce point de vue, en Afrique, la culture de « l’être » est fondée sur ce que j’ai appelé l’humanitude, notre ouverture permanente à l’Autre, notre relation d’être humain à être humain, qui exige une solidarité soutenue et désintéressée, un élan spontané d’accueil de l’Autre… cette humanitude qui permet de « relier l’homme à l’homme », selon la belle expression d’Aimé Césaire.

C’est ce concept d’humanitude que j’utilise pour rendre le sens de ce qu’en Afrique on désigne sous les termes de maaya, neddaaku, boroterey, nite, ubuntu, tous situés aux antipodes de la culture de l’« avoir » qui, elle, mène à des relations fondées sur le conflit, la cupidité et la domination.

La crise actuelle du capitalisme financier devrait inciter à une remise en question des « valeurs » qu’il défend, c’est-à-dire celles de « l’avoir », et ouvrir la voie à la perspective d’un polycentrisme fondé sur « l’être ».

Source : https://www.cairn.info

De l’eurocentrisme à une vision polycentrique du monde : plaidoyer pour un changement de paradigme. Adama Samassékou

 

 

Les photos de la conférence

 Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être tenu informé de nos conférences

Inscription

 Infos pratiques

Palais des Congrès
Esplanade de l'Europe
4020 Liège

Permanence GCLg
04 221 93 69

Les conférences débutent à 20h15

Plus d'infos

 Réservations

En ligne

à la rubrique Billetterie

Prévente sur place

Office du Tourisme
04 221 92 21
Stand info Belle-Ile
04 341 34 13

IBAN :
BE68 0682 4260 7434
BIC : GKCCBEBB
Inscription préalable obligatoire

Billetterie

 Nous contacter

Les Grandes Conférences Liégeoises Asbl
Echevinat des Finances, de la Mobilité, du Tourisme et du Patrimoine de la Ville de Liège
En Féronstrée, 94
4000 Liège

E-mail : infogclg.be
Tél 04 221 93 69 (de 9h à 15h30)

Formulaire de contact